LES INJONCTIONS NÉGATIVES AU PANIER / DÉPÊCHE-TOI!

Professionnel de la décoration, de l’architecture ou de l’ameublement (les autres sont aussi bienvenus ;-), voici l’antidote au DÉPÊCHE-TOI!

Une to do list plus longue que le bras, vous ne marchez pas vous adoptez un espèce de trot continu, vous ne déjeunez pas vous avalez un truc vite fait, vous arrivez toujours à vos rendez-vous limite à l’heure…

Hybride entre buzz l’éclair et speedy gonzalez vous avez l’impression qu’une petite voix vous susurre dès le lever à l’oreille…. dépêchheeuuuu toiiiiii!

Un truc est sûr c’est que malgré tout ce que vous enquillez dans votre journée, vous n’êtes même pas content du résultat. Pas fini, pas assez, papapapappapa !

Ralentir pour faire plus-mieux! what????

Oui j’ai bien dit ralentir. Dégommer les activités les unes après les autres avec l’impression de courir après un train toute la journée c’est terminé.

Comment je fais ?

  • J’anticipe!

Ben oui prévoyez votre semaine, votre jour d’après : anticiper permet d’équilibrer ses journées, de dispatcher les activités et de moins surcharger un jour plutôt qu’un autre.

  • Je me donne la permission de…

Faire une ou deux choses dans la journée plus lentement ou en tout cas à un rythme normal! Rien que le déjeuner… une permission d’échanger (et trouver des nouvelles idées?) ou tout simplement de digérer (et je ne parle pas que du repas…)?

  • Je nourris

Mon besoin d’aller vite (ou le souvenir des injonctions parentales) par des activités sportives, des hobbies. C’est pas pour mettre la pression mais info : 500 000 Français (supplémentaires) par an en France souffrent d’épuisement professionnel.

le Dépêche-toi a toujours sa place tant que vous privilégiez votre équilibre physique et mental!… allez dépêchez-vous d’adopter la nouvelle méthode 😉


Laisser un commentaire